Poils incarnés: Causes et Traitements

Type de poil rebelle ayant dévié de sa trajectoire normale et poussant sous la peau, les poils incarnés qui procurent généralement une sensation désagréable font partie des petits tracas quotidiens.

Parce qu’ils sont souvent inesthétiques et provoquent boutons et démangeaisons, de nombreuses personnes souhaitent savoir comment combattre les poils incarnés et leur récidive.

Causes et conséquences

Par définition, le poil incarné est un poil qui est sorti de son follicule et n’a pas eu la force nécessaire pour percer le derme et se retrouver à l’extérieur ou a tout simplement dévié de sa trajectoire. Il va dont pousser à l’intérieur de la peau et créer des complications cutanées dont les plus graves sont l’inflammation cutanée, la montée du pus, des cicatrices et des rougeurs.

Les causes de ce type de déviation du poil, sont la poussée des poils en tire-bouchon, les rasages à double ou à triples lames, l’épilation à la cire en tirant le poil en arrière et le poussant plus à l’intérieur qu’à l’extérieur. Très souvent en raison de contacts entre l’épiderme et des objets tels que le téléphone portable et les vêtements, la peau peut être asséchée lors de cette friction avec pour cause la poussée quasi difficile ou irrégulière du poil. Cette déviation du poil aura des effets plus ou moins désagréables selon les individus et pourra même avoir des conséquences plus graves au niveau de la peau.

Dans ce cas, comment éviter les poils incarnés? De nombreuses solutions poils incarnés qui se résument à des consignes liées à l’hygiène, permettent de s’en prémunir, parmi lesquelles : éviter les rasages avec des doubles ou triples lames, éviter les frictions de l’épiderme après une épilation, éviter l’épilation au rasoir qui casse beaucoup de poils, en cas de poils frisés ou en forme de tire-bouchon (personnes africaines par exemple), procéder au rasage en bonne et due forme.

Observer ces quelques recommandations pourra aider à atténuer ou à éviter les poils incarnés, mais elles ne sont en aucun cas une garantie contre les poils incarnés.

Solutions contre les poils incarnés

Comme tous les autres maux, les poils incarnés se traitent grâce à de nombreuses solutions proposées.

Du gommage régulier, à l’hydratation de la peau en passant par l’utilisation du gant de nombreuses solutions aussi bien onéreuses que peu onéreuses permettent de lutter contre les désagréments suscités par les poils incarnés.

Les solutions ainsi énumérées sont parmi les solutions les plus classiques, réalisables à domicile. Cependant à côté de ces solutions, on trouve dans le commerce des crèmes telles que la crème KERAPIL dont le but est de rendre la peau moins épaisse et éviter ainsi les poils incarnés. Qu’il s’agisse de traitements ou de soins préventifs, tout un éventail de solutions s’offre aux personnes souffrant régulièrement de poils incarnés.

Localement, il est possible d’extraire le poil à l’aide d’une aiguille stérilisée ou d’avoir recours à l’épilation au laser pour éliminer définitivement les poils.

Recourir à la petite chirurgie en cas d’abcès ou de complications graves de la peau est recommandée. En guise de solutions préventives, on gagnera aussi à utiliser des crèmes à la vitamine A, qui aideront le poil à percer facilement la peau.

Il ne faudra pas non plus hésiter à utiliser des antiseptiques en cas d’inflammation cutanée. Ou alors choisira-t-on de se raser régulièrement en veillant à ne pas utiliser des rasoirs à deux ou trois lames.

L’utilisation du gant de crin permettra la poussée et la sortie du poil incarné. En fait, comme dans le traitement de tout mal, le traitement des poils incarnés peut demander du temps et de la patience.

En cas de rougeurs ou en cas d’inflammation de la peau, il sera bien nécessaire de s’en remettre aux conseils d’un spécialiste, plutôt que de s’essayer à un traitement pour les poils incarnés qui mal négocié pourrait avoir des complications bien plus graves pour la peau.