L’épilation à la cire

Vous êtes à la recherche d’un moyen durable, efficace, et bon marché pour épiler vos poils, le tout s’assurant qu’ils s’affinent à la repousse ? Ne cherchez plus. L’épilation à la cire vous conviendra.

Douloureuse ? Certainement. Efficace ? Sans aucun doute. L’épilation à la cire est la méthode la plus appropriée pour toutes les surfaces de peau. Reste la douleur ressentie au moment fatidique de tirer sur la bande de cire. Détendez-vous, soufflez un bon coup et allez-y d’un coup sec. La douleur n’est que passagère mais répétitive certes. C’est certainement le seul véritable désavantage de l’épilation à la cire. Sachez tout de même que plus on la pratique, plus la sensation de douleur s’atténue même si elle ne disparaît pas complètement. Pour une première fois, mieux vaut se diriger vers un institut de beauté où le professionnalisme des esthéticiennes vous permettra d’être plus en confiance.

Les avantages

Durable

L’épilation à la cire vous assure un résultat net pendant trois semaines environ. Il faudra cependant laisser les poils pousser suffisamment pour récidiver. La cire doit en effet adhérer au poil en l’engluant afin qu’au moment de tirer la bande de cire les poils soient arrachés depuis la racine et non cassés.

Des poils plus fins

Plus vous aurez recours à cette technique plus les poils à la repousse seront fins. Vous vous épargnerez donc la mauvaise surprise de voir des poils drus, foncés et résistants repoussés.

Une technique facile

Si vous utilisez des bandes jetables n’oubliez pas de jouer sur leur taille en fonction de la zone à épiler (bandes larges pour les jambes, bandes fines pour le maillot). L’utilisation de la cire orientale est plus compliquée. Testez-la d’abord en institut avant de vous lancer : le geste est important.

Le coût

L’épilation à la cire est bon marché et encore plus si vous optez pour l’épilation orientale avec une cire à faire soi-même à la maison (voir plus bas).

Les inconvénients

Douleur

On l’a dit plus haut : l’épilation à la cire est certainement la technique épilatoire la plus douloureuse. Mais une fois la peau bien hydratée après l’épilation la sensation d’inflammation disparaît rapidement. Ce n’est qu’un petit moment désagréable à passer pour s’assurer de longues semaines sans se soucier de ses poils.

Les boutons

La cire même si elle est plus efficace peut provoquer des boutons. Pour éviter cela ainsi que les infections assurez vous d’utiliser une cire à usage unique. L’hydratation, l’hygiène, et le geste permettent de limiter l’apparition de boutons.

Quelle cire choisir ?

Cela dépend de vous et de vos aptitudes en esthétique.

Les bandes jetables

Elles sont très utiles et hygiéniques. Vous pourrez épiler des surfaces assez importantes sans trop vous fatiguer.

La cire froide

Pratique lorsqu’on n’a pas de moyen de chauffer la cire, la cire froide assure un résultat correct mais sans plus. Son principal inconvénient est qu’il faut partir à la chasse des morceaux de cire restés collés sur la peau.

La cire chaude

Attention à ne pas vous brûler ! La cire chaude est appliquée en bande sur la peau et arrachée d’un coup sec. Généralement utilisée avec un appareil spécifique on peut réutiliser la cire une fois filtrée.

La cire tiède

Pas de risque de se brûler. La cire tiède doit être appliquée en fine couche, la plus fine possible. Le principe ne change pas : il faut tirer d’un coup sec dans le sens contraire de la pousse du poil.

La cire orientale

A bien des égards, la meilleures des techniques. Cette cire à base d’eau, de sucre et de citron est utilisée par les femmes du Maghreb depuis des générations. La pâte est appliquée directement sur la peau et tirées presqu’immédiatement et ainsi de suite, le tout dans un geste assuré, rapide et efficace ! Idéale pour les peaux et les zones sensibles dont le maillot et le visage.

1 Comment

Comments are closed.